Much Abdos about Nothing

07 décembre 2008

C'est ma molaire qu'on a à Sienne

Ouais, bon, un an et demi de silence, c'est un peu trop. Surtout après n'avoir jamais dit que j'arrêtais. Ou que je faisais un hiatus. C'est pratique, les hiatus, c'est sans durée déterminée. Comme les contrats, sauf que une petite crise de rien du tout ne te modifie pas un hiatus.
Bref, donc, il est possible que je réessaie. Déjà, après avoir posté tout ça, va falloir remettre les liens à jour. Aargh. Bon, vous allez par contre continuer à devoir supporter cette magnifique bannière fait manière footlose avec une crampe, ainsi que le vert sur les côtés. C'est beau, le vert, c'est porteur d'espoir ou de maladie.
Le sujet du jour, car il y en a un, c'est l'éducation. Non, parce que franchement, ça ne va plus. Mais alors VRAIMENT plus. toi ami lecteur (je mets au singulier, je pense le dire à une personne, et d'ailleurs, ça sera une lectrice, donc à moins d'être tombée ici en tapant "britney nue", je ne vois pas qui te lira, petite prose) Donc, amie lectrice, ça ne va plus. Se promener sur la toile est devenue un risque trop grand pour la fragile santé de nos yeux. Un "sa va", paf, une petite veine qui saute. Un "je di ske jveu", paf, c'est le Niagara qui fait couler ton mascara (cette rime t'est aujourd'hui offerte par Booba. C'est dire la qualité).
Non, mais franchement, il y a un problème avec les Kevyn et les Lolyta d'aujourd'hui (oui, à partir de maintenant, mes jeunes seront personnifiés par Kevyn et Lolyta, qui, non seulement ont des parents assez beaufs pour leur donner des prénoms de merde, mais en plus assez cons pour penser que le y donnera une touche d'originalité).
Donc, Kevyn et Lolyta ne s'intéressent plus à l'école, ils passent leur temps à mater des films sur leur téléphone portable (regarder un écran 2cm sur 1.5, 10h par jour, permet de ne pas avoir les yeux qui saignent devant les phrases citées au dessus), ou à se faire enlever par des pédophiles rencontrés sur le net et à traverser la France dans un coffre de voiture. Bref, des occupations qui ne permettent pas de s'aérer. Et un esprit non aéré, c'est synonyme de neurones qui sautent. Et à la fin, le cerveau ressemble plus à une ville géorgienne cet été qu'à une plage tropézienne.
La solution? Les faire s'intéresser à nouveau à la beauté de la langue française, avec ses cédilles, ses accents, ses conjugaisons et ses q. Quoique ça, ça va, ils s'y intéressent déjà beaucoup trop.
Ce n'est pas à nous de nous adapter, et changer justement notre belle langue et ses difficultés pour leurs barbarismes. Non non. Mais demandez autour de vous, renseignez vous. Molière et ses pièces, Rousseau et ses confessions, mon moulin et ses lettres, tout ça, c'est dépassé. En plus, va leur expliquer ce qu'est un moulin, tiens. Et qu'il n'écrit pas.
Non, il faut réécrire nos chefs-d'oeuvre, et les amener progressivement vers la connaissance, la vraie, la notre.
Tenez, prenons La Fontaine. Il a écrit plein de fables, La Fontaine. Mais un âne qui parle et qui se fait tabasser par des animaux, ça ne leur dit rien. Par contre, modernisez l'idée, et hop, ça les intéressera forcément.
Un exemple, que vous connaissez.

Maître Corbeau, sur un arbre perché,                   -> Un type, penché à la fenêtre de son HLM
Tenait en son bec un fromage.                             -> Fumait un joint en écoutant Skyrock.
Maître Renard, par l'odeur alléché,                      -> Un gars, attiré par cette odeur qu'il aime
Lui tint à peu près ce langage :                           -> Commence à causer à la loque :
"Hé ! bonjour, Monsieur du Corbeau.                   -> Yo mec, ça tranquille le bédo?
Que vous êtes joli !que vous me semblez beau! -> Oh, mais dis voir, ton survêt, il est super beau!
Sans mentir, si votre ramage                              -> Gars, sérieux, si t'as aussi un Lacoste rayé
Se rapporte à votre plumage,                              -> en polo ou chemise à enfiler
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois. "         -> Tu seras le playboy de toute les fêtes.
A ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie ;     -> Le type, il prend trop la grosse tête
Et pour montrer sa belle voix,                             -> Et voulant montrer le croco qu'on lui prête
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.       -> Il lâche son joint qui tombe par la fenêtre
Le Renard s'en saisit, et dit : "Mon bon Monsieur,-> Le mec en bas le ramasse et lâche "Gars
Apprenez que tout flatteur                                  -> T'es trop ridicule avec ton survêt de gros tas
Vit aux dépens de celui qui l'écoute :                   -> Je te dis que t'es beau et tu me crois?
Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute."-> T'es trop un pigeon, le spliff tu le méritais pas"
Le Corbeau, honteux et confus,                           -> Le type à sa fenêtre insulte le voleur
Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus.->jurant qu'il n'écoutera plus les beaux parleurs

Paf, un génération de sauvée.
Et avec un peu de chance, Kevyn voudra être rebaptisé Jean-Baptiste, et Lolyta, George.
Mais là, je rêve un peu...

Posté par Ze inconnu à 01:14 - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    FIRST!!

    ... oui bon.

    Bonne idée de s'y remettre

    Posté par jeno, 07 décembre 2008 à 02:09
  • Welcome back Kevyn!

    Posté par gael, 08 décembre 2008 à 13:32
  • Pouet

    jeno -> rhoo, l'aut', comment elle essaie de faire passer mon sublime blog pour un skytruc!
    Je m'y remets, motivé et en essayant de me tenir à des textes de longueur respectable

    gael -> Appelle moi encore une fois comme ça, et je t'envoie ton ministre des armées avec ses Teletubbies sur la face :p

    Posté par l'inconnu, 08 décembre 2008 à 13:51
  • La fille montagneuse, je comprends le jeu de mots, mais "un vrai petit ange" jai jamais compris. EXPLAIN !

    Dailleurs tas vu je mets jamais daccent ni dapostrophe quand je tapes, jirais en enfer pour ca tu crois ? (ni de cedille)

    Bon, jai mis genre cinq minutes a me souvenir du nom de la plate forme de blog pour retrouver le tien, donc ouais, non, reecrire le mien, bof, quoique tu vas peut etre me redonner le gout de bloguer, qui sait ?

    Et puis vu comme le Conseil dEtat et la Cour de cass redigent leurs arrets, kevyn et lolyta peuvent bien ecrire kom sa. Ouais non quand meme pas.

    Je crois que je tavais jamais dit, mais quand je travaillait cet ete, dans un dossier, les gens avaient appele leur fille "colyne", donc jai envie de dire ca a fait mal a mon petit coeur, surtout que mon chef, a chaque fois quil me mettait un post it ou un mot ecrivait "pour colyne". Dur.

    Ouais bon jen ai assez devoile, publiquement, qui plus est, donc bon.

    Posté par Angelene, 09 décembre 2008 à 19:38
  • "je travaillait", cest ca. La honte.

    Posté par Angelene, 09 décembre 2008 à 19:40
  • Ah ben le revoilà...

    Posté par M'dame Jo, 10 décembre 2008 à 15:13
  • Pouet

    Angelene ->Rhoo, tu me déçois, quand même, c'est lié à ton pseudo
    Colyne mwhahah, ça ressemble à collyre ^^
    (Et genre tu ne reprends pas, tiens)

    Angelene II -> La sur-honte, même

    M'dame Jo -> OUAAAIS GUESS WHO'S BACK!! Bon, je te préviens, j'ai toujours le rss de ton antre, et ça ne bouge pas beaucoup, je râle (le mec bien placé...)

    Posté par l'inconnu, 14 décembre 2008 à 20:33
  • (Et la prochaine fois, je répondrai aux commentaires plus vite, c'est très impoli, sinon)

    Posté par l'inconnu, 14 décembre 2008 à 20:33
  • Parce que j'ai déménagé sur blogspot.

    Posté par M'dame Jo, 15 décembre 2008 à 11:40
  • Slendertone

    You can not deny the high popularity of [url=http://www.suprajustinbieber.com/]Justin Bieber Shoes[/url] since this top star come to the eyes of world people. [url=http://www.suprajustinbieber.com/]Supra Skytop[/url] comes at various kinds like TK Society or others. [url=http://www.discountslendertone.co.uk/]Slendertone Flex[/url] is an amazing product designed to keep both fashion and fit. You must love to use one [url=http://www.discountslendertone.co.uk/]Slendertone[/url] then come to our online shop!

    Posté par Slendertone, 10 juin 2011 à 07:15

Poster un commentaire